À la Une

Welcome !

Hello guy ! Bienvenue sur ce blog ! Tu te demandes sûrement « C’est quoi Style & Blabla ? Quel est l’intérêt de créer un nouveau blog alors qu’il en existe déjà des milliers ? C’est quoi son but ?? » 🤔Attends, attends ! Si t’es un ou une passionné(e) de mode, tu ne perds pas ton temps à lire ces quelques lignes. Le concept ? « Mode sans code » : il s’agit de te fringuer avec ce que TOI tu veux, peu importent ta morphologie, les tendances, le style ou les codes de la société. Si tu te trouves on fleek avec une paire de claquettes et de chaussettes, t’es on fleek. Si tu te trouves sexy avec un pantalon satiné alors que t’as de la cellulite, t’es sexy. Regarde toi comme TOI tu te vois, pas comme les autres te voient.

Là tu te dis « C’est d’un cliché… » (ouais je te vois venir 😅). Il est vrai que notre génération surfe sur le fait de s’assumer et l’acceptation de soi. Cependant, pour certaines (beaucoup de) personnes, ces paroles sonnent comme une belle balade sous laquelle on aime se réfugier quand tout va mal. Et là tu te dis « Cette petite nana croit qu’elle va révolutionner le monde… » Et bah non ! Pas moi, mais un ensemble de personnes ayant un perpétuel conflit intérieur entre ce qu’elles sont et ce qu’elles voudraient être pour plaire.

Le but est d’aider ou de s’entraider afin que ces personnes là n’aient plus peur de montrer leur véritable personnalité. Des articles, des discussions, des jeux et même des rencontres seront proposés s’il y a suffisamment de lecteurs.  C’est tellement dommage de se cacher, de se priver, de se frustrer à cause de gens que tu ne connais même pas en plus ! La vie est trop courte pour être gâchée ainsi (ouais carpe diem et blabla, t’en as marre je sais !), ce qui paraît bête mais à la fois pas si évident.

Bref, ce blog est ouvert à tous les fashion addicts, à tous ceux qui voudraient assumer leur style et à tous ceux qui aiment partager des looks improbables ! Si tu te sens directement concerné(e) ou que tu connais quelqu’un à qui ça pourrait intéresser, n’hésite pas à t’abonner, à partager ou à en parler entoure de toi. Check et à très bientôt ! 😉

Koukou Shan-L

Publicités

Perfecto forever part 1

Hello guy ! Tu penses à quoi si je te dis indémodable, intemporel, multilook ? Au perfecto bien sûr (bon il n’y a pas trop de suspens c’est indiqué dans le titre 😂) ! Et oui, je ne t’apprends rien en te disant qu’on peut décliner cette veste phare de notre garde-robe pour différents styles, occasions, saisons… même avec qu’un seul modèle. Personnellement, j’en ai 3 : un à clou, un court et un rouge. Ils ont toute une histoire différente.

Perfecto à clou

Histoire : c’est le doyen, le tout premier perfecto que j’ai acheté. Je ne sais plus où je l’ai shoppé (Shein maybe ?). Ce n’était pas vraiment un coup de coeur : je l’ai plutôt acheté pour remplacer un vieu perfecto que je trimbalais depuis le collège. Initialement, je voulais un perfecto noir tout simple, basique (Orelsan I ❤ you 😀). Cependant, je suis tombée sur celui-ci, à clou, ce qui me faisait beaucoup penser à ma mère qui adore ce style. Ainsi, je culpabilisais moins de l’avoir acheté (si tu ne vois pas de quoi je parle, Je te conseille de lire l’article I have a dream).

Petite anecdote : c’est avec mon tout premier salaire que j’ai pu me l’offrir.

Ce que j’aime chez lui : les clous (héritage génétique 😂) qui donnent un aspect rock. C’est celui que je mets quand je ne sais pas quoi mettre avec ma tenue.

Perfecto court

Histoire : mon chouchou, je l’adore ! Style  » crop top », j’ai failli ne pas l’avoir : je flânais chez Shein quand cette petite veste noire en suedine me fit des clins d’oeil. Succombant à ses avances, je découvris avec horreur qu’elle n’était pas à ma taille. Ses amies de différentes couleurs me supplièrent de repartir avec elles, mais je n’eus d’yeux que pour la noire. Je quittai donc, le coeur lourd, la boutique en me promettant d’y repasser pour chercher la fameuse veste. La semaine suivante, mon voeu s’exauça : je trouvai le perfecto à ma taille, pour pas cher en plus (au fur et à mesure de mes articles tu comprendras que je suis une fan inconditionnelle de Shein) !

Petite anecdote : c’est avec ce perfecto que j’ai fait ma 1ère chute à cheval. Il avait plu la veille, autant te dire qu’il était vraiment crade !

Ce que j’aime chez lui : sa coupe courte, ce qui met en valeur le popotin 😉.

Perfecto rouge

Histoire : petit dernier de ma garde-robe, je l’ai acheté durant le Black Friday, sur Boohoo.com, à – 50 %. Une affaire ! De plus, mon anniversaire tombant quelques jours avant le Black Friday, jai eu un petit chèque. J’en ai donc bien profité (et moi qui pensait avoir échappé à la société de consommation… sorry mum). Tu vas me traiter d’has been mais c’était la première fois que je commandais des vêtements sur un site internet : en général, je préfère aller en boutique pour voir réellement les habits, les toucher, les essayer… Sauf que j’étais désespérée après avoir passé toute une après-midi dans DEUX centres commerciaux pour trouver THE perfecto, et je suis repartie bredouille 😅. A ce jour, je n’ai pas encore reçu ma commande, je te dirai donc mon avis sur le perfecto en commentaire.

Petite anecdote : c’est en regardant la dernière vidéo de la youtubeuse Shera Kerienski que j’ai appris que Boohoo proposait – 50 % sur tous les articles. Moi, qui d’habitude ne fait pas attention à ce genre d’information (j’achète mes vêtements tout au long de l’année, au coup de coeur), j’ai stoppé net la vidéo pour courir sur le site où il ne restait que 2H pour profiter des réductions. J’ai donc acheté 3 vestes, le tout pour moins de 94 € (avec frais de livraison) au lieu du double.

Ce que j’aime chez lui : sa couleur vibrante capable de rehausser n’importe look quand t’as la flemme de travailler ta tenue.

Le(s) prochain(s) article(s) porteront sur l’association des perfectos dans divers looks. D’ici là porte-toi bien ! Check et à bientôt.

KouKou Shan-L

Happy birthday Mickey !

Hello guy ! Ah, que dire de ces chaussures ! A l’occasion des 90 ans de la souris la plus célèbre du monde (happy birthday Mickey, in late sorry 😂), je décide de te parler de cette paire si particulière.

Premièrement, je n’étais pas fan de ces chaussures, mais alors là pas du tout. C’est maman qui me les avait offertes (je te laisse imaginer le moment gênant où t’as la fille qui accepte à contre coeur pour ne pas vexer maman). Ce jour là, je portais de vieilles chaussures abîmées (je m’attache un peu trop aux vieilles choses…) que j’ai, du coup, jetées le jour même. Je suis donc repartie avec mes Mickey au pied, pour 1h30 de transport. Je n’aimais pas ces godasses mais à ce moment là sortir avec ne me faisait ni chaud ni froid.

C’est en cours que j’ai commencé à recevoir des réflexions, et sur mon lieu de stage (pas la peine de te préciser que les commentaires étaient plutôt négatifs). Sur le coup, j’ai eu plus de mal à les assumer, alors que je commençais tout juste à les apprécier 😐 (une vraie girouette la meuf).

Un beau matin, je me lève et réfléchis à ce que je vais mettre ce jour-ci. Mon regard se pose alors sur mes Mickey, et là je me dis : « ok, ces chaussures font réagir, et alors, tu les aime bien, non ? » Mon regard dessus a changé, ayant même changé mon attitude : je me sens désormais beaucoup plus confiante quand je les mets, sans doute parce qu’elles sortent du lot, ce qui correspond plus à ma personnalité. Tu me crois quand je te dis que je me prends pour une diva quand je les porte ? Pour le défilé l’Oréal de cette année (quand t’as pas d’argent ou que tu ne fais pas partie du monde de la mode, tu te contentes des shows gratuits 😂), j’ai associé mes Mickey à une mini jupe taille haute, à un tshirt « Vogue » et à un kimono. Ce look reste à ce jour l’un de mes préférés. Ainsi, ces godasses rejoignent la longue liste de fringues offertes par ma mère que j’ai détestées puis aimées.

Tu penses quoi de cette story ? Perso, je trouve qu’elle illustre bien le fait que, pour être à l’aise, nous devons porter des vêtements qui nous plaisent, peu importe s’ils correspondent à l’avis général. Ça à l’air simple dit comme ça, mais encore de nos jours beaucoup de personnes se restreignent à cause de l’avis des autres. On dit que l’habit ne fait pas le moine, mais je trouve que, dans mon cas, les habits influencent mon attitude (attitude hein, pas personnalité). Cet article fait écho à Welcome ! que je t’invite à lire si ce n’est pas encore fait, et à ma description de profil.

Si ce genre de p’tites anecdotes te plait, fais le moi savoir en commentaire. Pourquoi pas créer une série d’articles sur ce thème ? J’ai tellement de choses à raconter ! Check et à bientôt !

KouKou Shan-L

I have a dream

20181101_224936

Hello guy ! Tu me crois quand je te dis que tous mes affaires d’hiver tiennent dans ce placard ? C’est un comble pour une fille qui adore les fringues, qui a plusieurs styles ou qui aime tout simplement avoir le choix ! Le manque de place est ma seule limite concernant mes achats  : je vis la plupart du temps dans une chambre style étudiante, autant te dire qu’on a vite fait le tour 😭.

I have a dream : avoir une pièce rien que pour loger tout ce petit monde (un dressing quoi, le rêve de beaucoup d’entre nous), ce qui n’est pas évident quand tu es une simple étudiante. J’adore regarder les dressing tour de mes youtubeuses préférées et me dire qu’un jour, ce sera mon tour (t’en as qui rêvent du mariage, et bah moi c’est d’un dressing 😁).

Mes habits et accessoires sont assez éparpillés : placard, valise, sous le lit, au-dessus du placard, étagère, salle de bains (oui, oui), sans compter que j’ai aussi des vêtements chez ma mère (qui d’ailleurs me tirerait les oreilles si elle voyait tout ça…) ! Et là tu te dis « Mais un moment elle a pas parlé de limites ? » No comment…

Bref, si le contenu de ce placard plein à craquer t’intéresse, lâche un p’tit com et donne-moi ton avis. J’ai hâte de te montrer ces colocataires envahissants. Certains sont d’ailleurs de véritables ovnis mais tu verras, des articles seront postés plusieurs fois par semaine sur ce blog donc n’hésite pas à y faire un petit tour régulièrement. Check et à très vite !

Koukou Shan-L